RETOUR D’EXPÉRIENCE DE L’ACCIDENT FERROVIAIRE SURVENU EN GARE DE BRÉTIGNY-SUR-ORGE

Le vendredi 12 juillet vers 17 h 15, un train CORAIL « INTERCITES » reliant PARIS à LIMOGES déraille en gare de BRETIGNY-SUR-ORGE. Quatre voitures (dont trois en gare) se couchent sur les voies, happant sur leur passage, des usagers. Le bilan final sera de 6 personnes décdées (une 7ème personne décèdera plus tard des suites de ses bles- sures), 9 urgences absolues (UA), 61 urgences relatives (UR), et 227 impliqués dont 9 enfants.

Le caractère exceptionnel de cet événement justifie la réalisation d’un RETEX global et transversal afin d’évaluer la conduite de la gestion de la crise et d’en exploiter tous ses enseignements. Le pôle « exercice-retour d’expérience », en collaboration étroite

• Le BOGEC (COGIC et cellule VAA) ; • Le COZ Ile de France ;
• La préfecture de l’Essonne ;
• Le chef du SIDPC de l’Essonne ;

avec le pôle « planification interministérielle » du Bureau de la Planification, des Exercices et du Retour d’Expérience, a

réalisé ce document à partir des RETEX réalisés par les dif- férents services concernés par l’événement et des interviews des acteurs impliqués, à savoir :

• Le responsable du SAMU de l’Essonne ;
• Le DDSIS de l’Essonne ;
• Le DDSP de l’Essonne ;
• Les responsables de gestion de crise de la SNCF.

Ce RETEX a pour vocation de partager de manière collaborative les constatations et les conclusions de chacun, en privilégiant la transversalité interministérielle et inter-services. Il n’a pas pour objectif de se substituer aux RETEX réalisés par les services, ni d’en effectuer leur compilation. Il s’agit d’améliorer avec pragmatisme et efficience la gestion de crise lors de prochains événements majeurs de sécurité ci- vile en évaluant les actions engagées pour corriger les imperfections, identifier et mettre en œuvre les bonnes pratiques, tout en impliquant les différents acteurs concernés.

Après un rapide rappel des faits, ce retour d’expérience a pour objectif de synthétiser : • les points positifs

• les axes d’améliorations

Un récapitulatif des objectifs à atteindre sera alors proposé au travers :
• d’actions à réaliser en identifiant les acteurs concernés et les échéances fixées ; • de recommandations et bonnes pratiques à mettre en œuvre.

Le jour et l’heure de l’accident sont incontestablement des éléments défavorables dont il faut tenir compte. Toutefois, la montée en puissance du dispositif coordonné par la préfecture de l’Essonne, ap- puyée par la zone de défense et de sécurité de Paris et le COGIC, a permis une gestion tout à fait re- marquable de cet événement qui aurait pu avoir des conséquences encore plus dramatiques. 

 

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information