LE NUCLEAIRE AU JOUR LE JOUR 

Myriam Buanic, CERDACC

 

La vie reprend à Fukushima

Les premiers habitants ont regagné la région de Fukushima le 1er avril, 3 ans après la catastrophe de la centrale nucléaire. La ville de Tamira, à 220 kms au nord-est de Tokyo et à l’intérieur des terres, désertée par ses 357 habitants en 2011, reprend vie au terme des opérations de décontamination. Néanmoins, ces retours sont timides car les autochtones redoutent les radiations et le travail fait défaut. Il n’y a donc ni familles ni enfants.

Une zone de 20 kms autour de la centrale avait été évacuée après la catastrophe. Au total, 160.000 personnes de centres urbains autour de la centrale avaient dû quitter leur domicile. Près du tiers d’entre elles vit encore dans des abris temporaires. Les opérations de décontamination, dont l’objectif initial était la réduction  de 1 millisievert/an des pollutions radioactives, ont pris du retard.

 

Incidents dans un centre de stockage profond de déchets radioactifs aux USA

Deux incidents, rendus publics fin mars 2014, ont eu lieu aux USA dans un centre de stockage de déchets radioactifs de moyenne activité à vie longue provenant des activités de défense. Ces déchets y sont stockés depuis 1999 à 700 m de profondeur.
Le 5 février, un incendie s’est déclaré dans le périmètre de l’installation.
Le 14 février, une contamination de l’air à l’américium et au plutonium a été décelée. 13 employés qui travaillaient en surface ont été contaminés.


Sûreté nucléaire en France : « assez satisfaisante » selon l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire)

C’est la conclusion du rapport de l’ASN publié en 2013. Cette appréciation moyenne résulte de la « persistance d’incidents », de la « maîtrise insuffisante des opérations de maintenance » (Ouest-France, 17 avril 2014) et de cas litigieux. Ainsi les déchets anciens de l’usine de La Hague devraient-ils, selon l’ASN, être reconditionnés. Toutes les règles d’exploitation ne sont pas respectées dans l’usine de fabrication de combustibles FBFC à Romans dans l’Isère. « Un accident grave est possible en France et en Europe ». Le rapport préconise également l’harmonisation de la gestion de crise à l’échelle européenne. Par ailleurs, il faut rappeler la présence dans le sol de 31 départements français du radon, un gaz radioactif naturel qui peut remonter dans les caves. 

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information