L'Etat de droit à l’épreuve de la lutte anti-terroriste : le pot de terre contre le  pot de fer

Marie-Béatrice LAHORGUE – Maître de conférences en droit HDR

Enseignant-chercheur au CERDACC – Université de Haute Alsace

Le 29 juin 2014, les djihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) qui combattaient en Irak et en Syrie ont annoncé le rétablissement du Califat, régime politique islamique disparu avec la chute de l’Empire ottoman, il y a 90 ans. A cette occasion, Abou Bakr al-Baghadadi, chef de l’EI, s’est autoproclamé « calife » (De Syrie en Irak. Pourquoi les djihadistes de l’EIIL veulent-ils restaurer le Califat ? Dossier in La Nouvelle Revue Géopolitique, n°126, juillet-août-septembre 2014 pp. 6 et s.).

« La France est en guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l’islamisme national », ce qui appelle « une fermeté implacable dans le respect de ce que nous sommes, un Etat de droit » (Extraits du discours du Premier ministre à l’Assemblée nationale en hommage aux victimes des attentats – le 14 janvier 2014). La France est en effet officiellement en guerre depuis les premières frappes aériennes, de l’armée française, le 18 septembre 2014, dans le cadre de la coalition internationale sur un entrepôt de l’Etat islamiste (EI). Le 22 septembre 2014, le porte-parole de l’EI appelle ses partisans à « tuer tout mécréant qu’il soit américain ou européen ». Le 25 septembre, au-lendemain de la décapitation d’Hervé GOURDEL enlevé en Algérie par des djihadistes liés à l’EI, le mot « guerre » est celui qui revient le plus souvent dans les médias (F. ENCEL, La France est en guerre !, La Nouvelle Revue Géopolitique, op.cit., p.77). Si l’EI « ne répond pas à la définition juridique classique d’un Etat », comme tous les Etats, il dispose d’un territoire estimé à 90 000 Km2 et d’une administration. Il a par ailleurs placé sous son joug une population de 5 millions de personnes (M. BENRAAD, Avant-goût de « paradis », in La Nouvelle Revue Géopolitique op.cit. pp. 17 et s.). La fortune de cet Etat – si elle demeure secrète – avoisinerait selon certaines sources les 2 milliards de dollars. Par ses dimensions, l’EI supplante aujourd’hui Al-Quaïda et se révèle plus radical encore que son homologue, y compris envers les populations locales dont nous oublions un peu vite qu’elles sont ses premières victimes.

 

La suite de l'article est consultable ici.

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information