INFORMATION SECURITE : Détecteurs de fumée,  dernière ligne droite.

Un incendie domestique toutes les deux minutes, c'est chaque année en France plus de 250 000 sinistres, près de 800 décès et 10 000 blessés, dont 3 000 suivis d'invalidité. 70 % des décès surviennent la nuit, les victimes étant surprises dans leur sommeil, ces dernières n'ayant pu être alertées à temps faute de détecteurs de fumée.

L’intoxication par les fumées est la première cause de décès lors d’incendies et la température d’une pièce en feu atteint les 600°C en seulement 3 minutes !

Afin d’éviter de telles situations parfois dramatiques, l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation deviendra obligatoire à compter du 8 mars 2015. Le Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) est un élément de sécurité qui réagit à la présence de fumée dans l’air. Il émet une alarme sonore permettant d’alerter les occupants des lieux d’un début de combustion ou d’incendie. Dans une pièce comportant un chauffage au gaz, fioul, pétrole, bois ou charbon, il est recommandé d'adjoindre au détecteur de fumée, un détecteur de CO (Monoxyde de carbone).

Qui doit l’installer ?

  • Vous êtes propriétaire de votre logement : vous devez équiper votre logement d’au moins un DAAF.
  • Vous êtes propriétaire et louez des logements : vous devez pourvoir à l’installation d’un DAAF normalisé, dans les logements que vous mettez en location et vous assurer de son bon fonctionnement lors de l'état des lieux.
  • Vous êtes locataire : l'obligation d'installation du dispositif faite au propriétaire d’un logement loué au moment de l’entrée en vigueur de l’article 1er de la loi de 2010 peut être satisfaite soit par la fourniture d'un DAAF à son locataire, soit par le remboursement au locataire de l'achat du dispositif.
  • Entretien : c’est à  l'occupant du logement (propriétaire ou locataire) de veiller à l'entretien du DAAF, à son bon fonctionnement et assurer son renouvellement.

Un DAAF, dont le prix moyen est de 20 €, peut être installé par le seul occupant du logement, nul besoin de passer par l’intermédiaire d’un installateur. Attention, les détecteurs doivent être certifiés aux normes européennes et donc comporter le logo CE ainsi que le nom ou la marque et l’adresse du fabricant, le numéro de la norme EN 14604 et la désignation du modèle du produit. Par ailleurs, la notice d’utilisation doit inclure les instructions relatives au choix de l’emplacement, de l’installation et de l’entretien du DAAF.

Où installer un DDAF ?

  • Dans les chambres en priorité,
  • Dans le couloir menant aux chambres,
  • Au sous-sol (chaudières),
  • Dans les pièces contenant des appareils électriques,

Eviter les pièces telles les salles de bains, cuisines afin d’éviter des déclenchements intempestifs.

Sa position :

  • Au plafond, au centre de la pièce.
  • Si votre logement possède plusieurs niveaux, il est recommandé de fixer un détecteur par niveau.

Obligation et réglementation :

Une déclaration d'installation du ou des détecteurs avertisseurs autonomes de fumée doit être transmise par l'occupant ou, le cas échéant, le propriétaire d'un logement, à l'assureur avec lequel il a contracté un contrat d'assurance contre le risque d'incendie.

Pour tout savoir : http://www.territoires.gouv.fr/IMG/pdf/guide-detecteur-fumee.pdf

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information