EDITORIAL N° 158

 

Claude-Lienhard

 

URGENCE ET SOLIDARITES

Une fois encore les mots apparaissent faibles pour décrire l’indicible.

Sidération, effroi, enfer, état de choc, état d’urgence, urgence absolue pour les blessés, urgence absolue pour notre société.

La vague d’attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint Denis nous visait dans ce que nous avons de plus fondamental et essentiel, dans nos valeurs et nos couleurs républicaines.

Au moment où cet éditorial paraît tout est en devenir et les incertitudes sont encore nombreuses dans cette nouvelle forme de guerre.

Chacun à sa juste place devra se mobiliser au-delà de l’instant et dans la durée.

En ce qui concerne les victimes, dont certaines luttent encore pour leur survie, l’impératif est celui d’une bientraitance réelle totale effective et pérenne. 

L’expérience prouve qu’il faudra y veiller avec ardeur et vigueur.

PUISSEGUIN – COLLISION TRAGIQUE :

Depuis l’accident du 31 juillet 1982 à Beaune (Côtes d’Or), qui avait causé la mort de 53 personnes dont 44 enfants, jamais un accident routier impliquant un car n’avait entraîné un tel bilan que celui de l’accident qui s’est produit le 23 octobre 2015 à Puisseguin, suite à la collision avec un camion qui s’est apparemment déporté sur la voie de gauche.

A nouveau ici émotion et questions.

Il est trop tôt à ce stade pour avoir une idée précise des causes et des raisons de l’accident.

Il faut veiller à ne pas tirer des conclusions hâtives et bien mettre en perspective les statistiques concernant la sécurité des modes de transport et la hiérarchie qui existe en termes de risques, le transport par car étant dix fois plus sûr que la voiture individuelle notamment.

La sécurité routière est un tout et la lutte contre les violences routières une priorité.

Cette violence frappe tous les jours sur tous les réseaux routiers de France.

Au-delà de la compassion il faudra comprendre et au-delà de la compréhension il faudra assurer aux victimes une réparation intégrale.

Vu l’enchaînement des attentats, des accidents collectifs à haute fréquence et à haute exposition médiatique il faudra aussi s’assurer d’une cohérence qui en aucun cas ne peut faire l’impasse sur la spécificité de chacune des victimes.

Les dimensions liées au choc traumatique psychique, au dommage psychique, au stress post-traumatique devront être analysés finement et avec doigté évitant toute approche de déni.

OBEISSANCE ET HUMOUR

Signalons pour clore cet édito l’attitude responsable des médias et internautes belges qui ont obéi au mot d’ordre donné dimanche par la police fédérale de ne diffuser aucune information concernant les opérations anti-terroristes en cours à Bruxelles. A la place de renseignements, les internautes ont tweeté... des milliers de photos de chats ! HEUREUSE NOUVELLE

Les bonnes nouvelles n’ont pas besoin de long commentaire.

Il suffit qu’elles soient annoncées.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré samedi 7 novembre 2015 la Sierra Léone exempte de la transmission du virus d’Ebola responsable de la mort de près de 4 000 personnes dans le pays.

 

SECURITE ET POLITIQUE

Il ne faut jamais oublier d’avoir un regard comparatiste.

La Roumanie a connu un drame lors de l’incendie meurtrier qui s’est produit dans une boîte de nuit.

32 personnes sont mortes.

Cette catastrophe a fait une fois encore la preuve que la négligence des enjeux sécuritaires n’est jamais anodine.

Elle peut, au choix, voire de façon cumulative, conduire sur les bancs d’un Tribunal Correctionnel ou modifier la donne politique.

Ici une démission du gouvernement.

Les événements roumains font résonnance avec une campagne d’opinion actuellement en cours en Suisse et relative aux percements d’un deuxième tube dans le tunnel du Gothard.

Les partisans de cette proposition font campagne sur le thème « un Gothard sûr pour toute la Suisse » et leur encart publicitaire – et documentaire - est agrémenté d’une photo d’un tunnel en feu !

Il est important que le débat puisse avoir lieu.

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information