DES ASSOCIATIONS PORTENT PLAINTE CONTRE LA POLLUTION DE L’AIR

Myriam Buanic

 

L’association Ecologie sans frontière a déposé plainte contre X pour « mise en danger d’autrui » au Tribunal de grande instance de Paris, pôle de santé publique. Epaulée par l’association Respire, Ecologie sans frontière veut dénoncer les dangers sanitaires liés à la pollution de l’air et, selon elle, l’immobilisme des pouvoirs publics pour limiter les émissions de particules fines, d’ozone et de dioxyde de carbone.

Cette plainte a été déposée dans un contexte de forte pollution aux particules fines à la mi-mars dans 30 départements en France : en Bretagne, Haute-Normandie, Calvados et Manche ;en Poitou-Charentes (Deux-Sèvres, Charente-Maritime) ;dans la région Centre (Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et le Loiret) ; dans le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Marne, l'Ile-de-France, la région Rhône-Alpes et le Vaucluse.

Il s’agit d’une pollution aux PM10, particules inférieures à 10 micromètres qui proviennent du chauffage au bois et au fioul, de l’industrie, des moteurs diesel en ville. L’alerte est déclenchée à partir d’une concentration moyenne journalière de PM10 de 80 microgrammes de particules / m3. Le seuil d'information débute à 50 mg/m3.

En conséquence, le gouvernement français a pris un certain nombre de mesures : gratuité des transports en commun en Ile-de-France durant le week-end et des Autolib’ à Paris ; limitations de vitesse et des poids-lourds ; restriction de l’activité industrielle et interdiction des feux de cheminées ; circulation alternée à Paris et dans sa proche banlieue durant la journée du 17 mars.

La pollution de l’air a été classée cancérogène par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé). D’après la Fondation du souffle contre les maladies respiratoires, l’espérance de vie à Paris est réduite de 6 mois en raison de la pollution (Mediscoop, revue de presse du 11 mars 2014).

 

L’OMS et la pollution de l’air :

http://www.who.int/topics/air_pollution/fr/

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information