CULTURE DES OGM « A LA CARTE »

Myriam Buanic, rédactrice en chef du JAC

 

Les représentants permanents des 28 pays membres de l’Union européenne ont adopté une position commune, le 28 mai, sur la culture des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés).

L’accord donne le choix aux pays membres d’autoriser ou non la culture des OGM sur tout ou partie de leurs territoires « pour des raisons autres que la santé et l’environnement, comme l’ordre public, l’aménagement du territoire ou la lutte contre la dissémination » (liberation.fr, 28 mai 2014). En revanche, les pays opposés à la culture des OGM tels la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique, ne pourront pas empêcher le transport des OGM autorisés sur leurs territoires.

Cet accord satisfait les semenciers. Un seul OGM est actuellement cultivé : le maïs MON810 de Monsato (USA). 7 demandes de culture sont actuellement déposées.

 

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information