C’ETAIT LE 8 MAI 1842…

LA CATASTROPHE FERROVIAIRE DE MEUDON (France)

Myriam Buanic, rédactrice en chef du JAC

 

Le 8 mai 1842, un train en provenance de Versailles et à destination de Paris a déraillé dans la tranchée de Bellevue à Meudon. Les voitures de tête se sont chevauchées puis ont pris feu.

55 personnes ont péri dans l’accident dont Jules Dumont d’Urville, marin et explorateur, et sa famille. On dénombrait une centaine de blessés graves. Plus tard, c’est un bilan de 200 morts qui sera avancé.

Le grand-père de Marguerite Yourcenar, Michel-Charles de Crayencour, fut l’un des rescapés de l’accident.

Le train transportait 770 passagers et cheminots. De nombreux voyageurs revenaient de promenade dans le parc du Château de Versailles à l’occasion de la fête du roi Louis-Philippe. Lors de l’accident, ils ont été prisonniers des wagons qui étaient alors fermés de l’extérieur avant le départ du train…

La catastrophe de Meudon est la première catastrophe ferroviaire en France et l’une des premières catastrophes ferroviaires dans le monde. Elle avait alors bouleversé l’opinion publique et développé un vent de contestations contre les tous jeunes chemins de fer.

Plusieurs illustrations de la catastrophe sur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_ferroviaire_de_Meudon

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information