C’ETAIT LE 28 MARS 1979…

ACCIDENT A LA CENTRALE NUCLEAIRE DE THREE MILE ISLAND (U.S.A.)

Myriam Buanic

 

Le 28 mars 1979, le cœur du réacteur de la centrale nucléaire de Three Mile Island (Pennsylvanie) est entré en fusion. Le cœur du réacteur a été détruit à 50 % mais l’enceinte de confinement est restée intacte.

La cause de l’accident était la panne des pompes principales d’alimentation en eau dans la partie non nucléaire du réacteur. Une vanne de secours était également signalée fermée alors qu’elle était restée ouverte.

C’est l’accident nucléaire le plus grave dans l’histoire des Etats-Unis. Il a été classé au niveau 5 de l’échelle INES (International Nuclear Event Scale) qui comporte 7 graduations.

L’accident s’est produit dans une zone densément peuplée mais n’a pas fait de victimes.

Les rejets radioactifs  dans l’environnement ont été très limités.

Les conséquences n’ont  toutefois pas été nulles : augmentation du nombre de certains cancers et de maladies congénitales.

Conséquence « heureuse » : la sécurité des réacteurs a été améliorée dans le monde entier.D’autre part, les spécialistes ont insisté sur plusieurs points :

-la nécessité d’organiser la circulation de l’information en situation de crise

-la mise en place de plans d’urgence

-l’organisation d’exercices d’évacuation réguliers

En France, les plans d’urgence datent du début des années 1980 : plans d’urgence interne établis par les exploitants ; Plans Particuliers d’Intervention mis en place par les pouvoirs publics.

Le 1er exercice de crise a été organisé à la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin, France) en 1980.

En revanche, pendant 30 ans, aucune nouvelle centrale n’a été construite aux Etats-Unis sur décision du Président Jimmy Carter. Les industries nucléaires européennes et japonaise ont alors supplanté l’industrie nucléaire américaine. En 2009, le Président Barack Obama a souhaité redynamiser l’industrie nucléaire américaine mais la catastrophe de Fukushima (Japon) en 2011fragilise ce projet.

Risques Etudes et Observations

Risques Etudes et Observations | RISEO

RISEO 2014-1 est en ligne ! Il est consacré au démantèlement des installations nucléaires civiles. Au travers d'une dizaine de contributions, ce numéro, particulièrement dense, dresse un état des lieux du point de vue juridique mais aussi au plan économique sur cette thématique et du rôle des différents intervenants dans cette opération.

Université de Haute Alsace

Université de Haute Alsace

Abonnez-vous

Vous souhaitez être avertis chaque mois de la parution de la nouvelle édition ?

Réseaux sociaux

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience lors de son utilisation . Les cookies utilisés pour l' opération essentielle du site ont déjà été fixés. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our privacy policy.

I accept cookies from this site.

EU Cookie Directive Module Information